Kit de Survie en territoire masculiniste

Pintozor Production propose au public une ballade sonore féministe à travers la ville. «Kit de Survie en Territoire Masculiniste» explore des stratégies de survie pour les femmes dans cet espace conçu et construit par les hommes. Créée lors de résidences et en co-création avec l’urbaniste Carla Jaboyedoff, la ballade sonore est présentée en janvier 2021 au Théâtre du Grütli à Genève. 

Le projet se penche sur des structures, spécifiques au genre, qui limitent la liberté de mouvement des femmes dans l’espace public. Dans la lutte féministe contre la violence faite aux femmes, il offre un changement de perspective et embrasse une vision antagoniste, celle d’un incel (cf. ci-dessous). La balade sonore consiste en un dialogue intérieur qu’une voix de femme mène avec l’incel. Le public s’identifie avec ce dernier et se laisse guider par cette femme étrangère, la performeuse, à travers les rues de la ville. La balade débute et s’achève au théâtre, où suit un échange sur la performance. 

Dans ses projets, Pintozor Production, formé par Marion Thomas, Maxine Reys et Audrey Bersier de Bussigny (VD), explore les interfaces entre les arts vivants, l’avenir, l’environnement et l’interconnectivité. Dans leurs projets, elles créent des narrations aux perspectives multiples et tentent de redéfinir les limites de notre monde tout en les emplissant de rêves et d’empathie. 

Incel

Incels, contraction de l’anglais «involuntary celibates», désigne des individus célibataires malgré eux: de jeunes hommes hétérosexuels qui ont peu ou pas de relations sexuelles du tout. Ils se retrouvent sur Internet, dans une communauté dont les membres partagent un sentiment de haine envers les femmes. Les incels considèrent les femmes comme les principales responsables de leur état. Ils sont par ailleurs les auteurs de plusieurs attentats, comme celui d’Isla Vista (Californie) en 2014.

Concept, dramaturgie, texte: Marion Thomas Concept, dramaturgie, performance: Maxine Reys Concept, technique, performance: Audrey Bersier Collaboration scientifique: Carla Jaboyedoff Conseil artistique: Yan Duyvendak Coproduction: Théâtre du Grütli Avec le soutien de: Bourse Geyser, Fondation Ernst Göner, Pro Helvetia, m2act – Le projet de soutien et de mise en réseau du Pour-cent culturel Migros pour les arts scéniques

Image: © Pintozor Productions